CE QUE NOUS POUVONS FAIRE POUR VOUS

éTAT DES LIEUX LOCATIFS :

Un état des lieux locatif est avant tout une obligation légale qui protège le bailleur comme le locataire depuis 2008.

Celui-ci doit être réalisé dans un cadre légal précis, permettant en fin de location de déterminer les responsabilités de chacun en cas de litige.

L’expert immobilier permet alors d’avoir un avis impartial sur d’éventuels dégâts ou simplement l’usure locative d’un matériau.

Notre mission, en tant qu’expert immobilier est la réalisation d’un rapport d’état des lieux d’entrée contenant une description précise et détaillée du bien, un reportage photographique mais aussi un relevé des compteurs et des clefs.

Lors de l’état des lieux de sortie, notre expert dresse un constat afin de déterminer si des dégâts ont été causés et s’ils sont imputables au locataire, en tenant compte de l’usure normale du bien pendant la durée locative. Il calcule alors le montant de l’indemnité compensatoire à retenir ou non sur la garantie locative.

éTAT DES LIEUX AVANT TRAVAUX :

Un état des lieux avant travaux décrit l’état d’un immeuble (et ses abords) ou d’ouvrages. Il est généralement effectué avant le commencement de travaux prévus.

Le constat dressé permet de protéger le Maître d’ouvrage et l’entrepreneur de réclamations injustifiées pour des dégâts pré-existants mais également les propriétaires des biens expertisés en cas de dégâts dûs au chantier.

Ce constat servira donc de référence lors du récolement, à la fin des travaux, pour déterminer si d’éventuelles malfaçons sont survenues suite aux travaux et si elles ont un lien de causalité avec ceux-ci.

Exigez que les constats soient établis par un bureau d’experts afin d’avoir un rapport objectif et neutre lors des constats futurs.

Faire évaluer son bien par un expert immobilier, permet d’évaluer sa valeur vénale en tenant compte de sa situation, de sa superficie ainsi que des tendances du marché.

L’expert est apte à apprécier les différents facteurs qui influencent la valeur du bien et permet une juste analyse des éléments valorisants ou dévalorisants du bien.

L’évaluation est très souvent devenue une étape indispensable avant l’achat, la vente, pour une réévaluation comptable, etc. Celle-ci peut être qualifiée d’indispensable pour prendre une décision intelligente.

Une fois les travaux effectués, le constat, appelé aussi récolement, permet de noter les éventuels nouveaux dommages et d’analyser s’ils sont imputables aux travaux.

Si aucun dommage n’est noté, il suffira généralement d’acter sur un document l’absence de dégradations liées au chantier. Si des griefs ont été découverts, l’expert fera une nouvelle visite pour les constater et rédiger un rapport destiné au Maître d’ouvrage. Celui-ci pourra se retourner vers l’entrepreneur ou sa compagnie d’assurance pour la demande d’indemnisation.

Il est possible que la compagnie d’assurance demande à constater elle-même  l’importance des dommages notés et prendre position avant intervention.

Enfin, une proposition de réparation des dommages sera émise par l’entrepreneur ou la compagnie d’assurance.

La réception provisoire représente l’acceptation avec ou sans réserve d’un chantier ; un procès-verbal de réception est signé par les parties, reprenant les vices ou défauts relevés lors de la réceptions provisoire (coup dans un mur, plinthe manquante,…).

Elle se fait, en général, en présence de l’architecte, du promoteur, de l’entreprise générale et de l’acquéreur. Etre accompagné par un expert immobilier lors de cette étape est primordial pour l’acquéreur afin de défendre ses intérêts. C’est lors de cette réception provisoire que les éventuels manquements apparents, ou les défauts de conformité aux accords établis, ou encore au cahier des charges doivent être relevés et consignés.

Un délai minimum d’un an est prévu par la loi entre la réception provisoire et la réception définitive afin de permettre à l’acheteur de constater d’éventuels défauts à l’usage.

Lors de la réception définitive, l’expert immobilier s’assure de la conformité des installations suivant les plans et cahier des charges. Les éventuelles malfaçons et imperfections seront reprises dans le rapport de réception afin de faire rectifier les défauts cachés.

Le suivi de chantier démontre l’évolution d’un projet. Les comptes-rendus sont établis à l’attention de tous les intervenants d’un projet (clients, entreprises, corps de métier,…)
Il donne les outils et repères pour l’analyse de l’évolution des délais.

Le planning est quant à lui défini et accepté par l’ensemble des responsables du projet. Il est, de plus, révisé régulièrement par la personne en charge du suivi. Cette révision permet de visualiser l’avancement du projet. Il peut ainsi être décidé d’avancer, de maintenir ou de reculer l’objectif de réception.

Ensuite, le suivi de chantier possède un rôle de médiation entre les intervenants. Il évite les conflits puisque les tâches de chacun sont définies et planifiées dans le temps. De plus, il restreint les risques sur un chantier en apportant des informations sur les modifications à apporter, les reprises d’ouvrage… évitant ainsi les pertes de temps, les malentendus et les retards.

Enfin, le suivi de chantier estime les coûts du chantier. Le budget est préalablement défini par les responsables du projet et peut être réévalué en fonction de l’avancement du chantier. Cela permet d’optimiser les dépenses et d’assurer la comptabilité du chantier de l’entreprise responsable du projet.